Skip to main content

Full text of "L'union"

See other formats


Feuilletou de LTNION 


Page 53 




UNC PC PCRPUC 

DEUX PC TROUVEES 

PAR 

GEORGE DE BOUCHERVILLE 


fnvorisaut I'abordage des pirates. l.e lumultc ext it sou coinble. Tout eat 
confusion Pirates et Zephyr wit confoiidus Cent une lutte ucharnse, d'ltout- 
me & homme; tout se culbute et se reli've pour rouler et ue eulbuter eueore. 
Lex fusils ne serveut plus; les pistolets sont dec barges, l.e sang rnisselle et 
reud le pont glisaant. Toua les pirates sont uiaiutenunt montes. Le gaillard 
d’uvant eat trop petit pour les conteuir. Les Zcphirx seinldent ci-der sous les 
effort* prodigieux de Cabrera et de ses geus. I^a flutnine bleuatre de l’alcool 
et dea combustibles, qui bruleut dans le ehaudrnn, repand une luettr blafarde 
sur lea figure*, couvertes de poudre et de sang. Ils sont serre* en masse 
compaete et presaent devant eux les Zephyrs qui reeuleut pied & pied, niaia 
en ordre. 

Le eapitaine Pierre n’est pas avec eux. il est a I arriere, debout sur son 
banc de quart, sou porte-voix a In main; il suit avee sang froid la lutte 
il ne craint rien, car il sail que e’est une manoeuvre qu’il* 
executant afiu d’amener lea pirates sous la portce de sea deux canons. Arivea 
pres du mat d'artimou, lea Zephyrs deehargent leur* dernier* coup* de pistol- 
et; les pirate* hfeitent. s'arretent et se preaudit eu masse serr^e. 

—Ventre 4 terre! cri* le eapitaine ii travers son porte-voix. 

—Feu!. 

Et lea denx canons partrnt ensemble. eufilant le pont de bout. 4 la 
hauteur de poitrine d'homme; la mitraille balaye et fauche a traver* les rang* 
de* pirates qui sont rest** debout. Ceux qui ne sont pas toutin'**. *e retirent 
precipitammeut vers le beau pro pour sauter dans les ebaloupes. Mai* 
Cabrera eat 1A. il le* ar*te de tavoix:—" Je tne le premier qui reeule, crie-t-il, 
en avant! «uive*-moi!” Et il s’Alanee encore une fois A In tete de* stews. 
Mats cette tom, Pierre eat aux premiers rang* de ses braves Zephyrs. la 
mort suit leurt aabres qui tranchent et fauchent dans le* rang* dea pirates. 
Cabrera a reconnu Pierre, et e’est sur lui que se eoneentrent toute ss rage et 
e’est tor lui qua ae coneeutrant toute aa rage et toute sa fureur n fait des 
effort* inputs pour la rejoindre Ba vain son sabre pro men* la mort derant 

Goofier eta traraux dTKFRZMKRIE 4 L DlflOlf c’sst Mrs garaati d un 

travail aoigue 4 tm prtx trAs mod**. *i eoaa rounder** m qoalit4. 


%