Skip to main content

Full text of "L'union"

See other formats



JEUDI 29 NOVEMBEE 1928 


Nouvelles regionales 
Picardville 


Kl il n v a [>*» a dirv M. * 'liali 
fou» a qtlrlqucfoi* dr* idem qui nr 
«nt pat mauvaiw 


Bonnyville 


Chauves, est-ce 


•-owmorrialr* rt fmancitem. etc. 
11 nr a’oeeopr qur dr cboaea mill 
tairra r» n a qu'uqe coonaiaaanrr 
IrAa legtrr dm affaire* rtrangtam. 

"11 n'a ui arnipulc ni oonaeien- 
er pour a'atUrhrr a quoi qur er 
suit; il va frappant dr dmitr rt dr 
gauche, offrnaanl toua eeux qui 
*out autour dr lui. 

"11 avalr tout, pair* qu’il rat 
naif el u nouix.'tmiirux rt plrin dr 
II rmploir dr grand* 


ND.L.R—Cette rorre*pnndauce 
«t arrivee qurlqur* beure* trop 
lard pour pouroir itre inaerag la 
semaine dermirr 

Dree* dr Madatur Fabiru Vfer- 
au a Bonnyvillr. lx* 9 novrmbrr 
aprr* utir longue rnaladu- aoof 
frrtr aver unr resignation toutr 
rhrvtirnnr, mourut Madame Fa- 
liirn Vrarau. nrr Drlina I>a»u*t 
I ei definite laisar |mur plrurrr *a 
prrtr tiruf enfant*, dont uur fill**. 

Mine Albert Dargu I Pamela i rt 
hull garconv Fahien Kugeiii Vi¬ 
tal John rt Henri dr lionnyvdlr, 

Ar*rnr, do Colombir Anglaiw. el 
I'haraide dr Prince-Albert, pin* 

\a|K>leon dr Montreal, et un frerc 
Anine Daou*t. a Ottawa. 

!/<• nervier a etr rhante Jans IV 
glinr de Bonny vilie par M le rurr 
J. E lat|iointr. 

Ia~i |>ortruni etaienl qualre dr 
sr* fils. I/a dAfunte etait dame dr 
Sir Anne. Nrr au Sault Sir Marie 
Mine Vrarau etait a llonnyville de 
puis dix-uruf an*. 

Itemu-oup d'etranger* nous ar 
rivrnt dr toutr* part*. I/rs ter¬ 
rains se prennenl avee grand cm- 
pres-semrnt. I/O* aneien* colons 
qui revienneitl nr *'y rinsvinais- 
scM plus La plus .-ramie eelivi¬ 
le rAgne 

I«e. re*ervotr* d'huile dr la I'ir. 

2 Imperiid f>il soul maintriiaiil ins 
2 talles el en operation. Le* six e- 
Jc Ifvateur* lecoivcnl journelleinenl 
plusirurs charge* dr grain. Le* 

2 oultivateur* «mt satisfails di leur* 

2 Irailenient mais deplomu les sr 
2 rieux dommagr* 

2 Dimanrhe dernier line magnifi- 
2 qUe aninV donnee dan* noire noil 
2 velle aalle paroissiale a recrec beau 
2 coup noire population. I'n raagin- 

J fique programme musical, sons la 
direction de Mme Dr Sabourin, 
soiileva de noinbreiix applai:di*:e 

I mi-llts. I,.i so in's- se terinina par 
UilP vente de era vales qui donna 
de Ires encmirageanlH resullats. 

M. l/ouia Normandeaii tie \Ve*l 
Lock se moutni habile clleanteiir 
A la fin de la soiree, un discount 
trAs iiilcresNaut de M Nonnaudean 
fouruit brnuemip .d'informations 
et d 'eelaireissements au sujet du 
.•artel du blr, I.e tout fut ceoute lemagne: 
avis- la plus grande attention. "Il est 

t’orreapondr.nl. questions 


le salut? 


Dana unr conference au elub I,# 
Salic dc Windsor, M. le jugr B»o- 
die a declare qu'U voyait dans la 
conservation de la race fraaqaiar 
au C'anaila le medleur gage de au 
bilitr na tamale “Cette race, dit- 
*1. fait plu* pour a'oppoarr aux 
doctrine* subversive* du bolchr- 


On annnnce pour dimarichr lr 
2 dAcrmbrr. une soiree organiser 
par le» dames dr l’Autrl 11 y au 
ra partie dr cartes siavic d'un con¬ 
cert. Deux piAees srront intrrpre 
tees par no* amateurs locaux Li 
pUee fram-amr a p»>ur tit re 
hAritirr* de Mme Mmilitianl ' <-l 
1'anglaisr 'Rosalie" 

Coniine |i*r le passe, noils e-qic 
rnui recrvoir 1'eiiniurHgriiiriit li¬ 
nos amis dr* paroisses envinmnan 
te* et d 'Edmonton. Tout lr tn.iii 
<le est bienvenu. 


Girouxville 

Nous tenons a fairr 
ana* de Girouxville q 
von* aver I-■ancoup d 
difficult.’-* si-olaire*. 

Persuade qu 'on pr> 
motii'lo-s avis' du miel 


ON DEMANDS Wmme rule |«rtaal 
fraafaia pose aider au aoiaa da «■* 
mage, e'adwer A L'Caioa. 

ON DRMANDE SB appeal! k L*0- 


A VENDEE 


prejugew. 
mots rhaque fois qu'il le |>rut et 
*r emit trea grand. 

“II est egoixte. ll croit que lou- 
te* le* femme* aout de* poupers OU 
des id lotes 

"Je voudrais |Hiuvoir niettre un 
eadriias a sa bouebe pour toutr* lr* 
occasion* ou de* diamur* *ont pm 
nonces eu public. 

IV naif, ret egoistr a fait *'eu- 
trrtner qurlqur* million* d'hom¬ 
ines. 


sr suivantr: Mamlenant qur Jr 
n rmploir plus me* energies it 
travailler. je le* envoic vers mon 
euir chevelu: me* foree* repren 
bent un cour* pin* normal rile 
nonrrusent comuie autrefois me* 
rheveux, ceux-ci ir|Hm**rm sans 
larder ” In 1 * seatn-e* inentales w 
faisaienl de la fa^on suivantr: au 
count de la promenade, au count 
du ham de soleil. du bain d'air, le 
wnr au lit. le matin avant le lever, 
la pensee se portan sur le crane 
nil el songcait ma forte loison sr 
rrmnstilur; elle sr nvonxtltue 
aus*i cpais.se ail*M v igo ure unr 

qu avant I'accident_ Puis il 

frottail doucemeut du doigt IVn- 
tlroit ou il voiilait voir enmmeii- 
err la ptuar." 

Ia- docletir deeiare qlie ses ehe- 
veux ont repousse en siiivailt ertte 
ini'tliode. Vous imuvrz essayer: 
d autre* avant vous se sunt "fait 
ties rheveux", A forts' tie penser! 


lagr conWt at lid 
d« 7 thsmbrss, U 

$11,000; etcompla p 


Morin vilie 

CN BON VOYAGBl'R DE LA 
Sl'ISVIVANCE 
M. ('halifoux. main- de Morin 
vilie. est decide a alter revoir no* 
tVAres du Quebec, avee I'intention 
tie leur faire entendre nos revendi 
cation* 


ete evites si le* t'anadieus frail- xha B * , *’ r **' Mis sales, 

vai* dr l'Eat. au lieu dc s en alter ' 

aux fiu.a-Uuu avaient cte ding*. °*' 

vers le* provinces dc I'Oueat. Il dieB»*-fraagai*a. 3 nafaata. Balairs 

i ^ «ujourd'huj uu« siss?t,i,r. , sr , irrt*i.": 

population homogAne viriubfc- 

ment cauadirnne ct nous n'aurions.ON DEMANDE pour I* 7 jaavier, us 

lutituteur bilinpor d'expdrieaee. Ns 
lair* 11 . 100 . par slot*, fi'adrrsarr k U. 
C. Cloutier, see. tria In dial nr I seolslts 
Egg Ukr, Morin villa. Alta. V. • 


DEPART—M ci M»" Item) 
Heart sunt partis jsnir faire in 
voyage aux fetaLs I'nis. II* mini 
tlronl an printomps Non* Inin 
*ouhaiton* un heurnix voyage 


, . larmaute des idee, et dc* groupes 

/. o. oral .If Toral rt dr U Aoe.tr 

I'onctplioii drvandr «... U ter- ()n a ^ ||lwrr Ur le , 

,M ca,.r r» f our dapAnea meilleur , c . nftdl0Ils 

dans leur langur et dans leur foi 
CRIME POLITIQI'E °« llt «!“• ’ wn ‘ Aiiwi on a 

- J peuple I'Oueat d'une population 

Mexico.—L'avoeat de Joar tie hrterogAne et on a rendu *a c .lo 
I/Aon Toral. eondamue a mort pour 1 nisation difficile et ouAreiue. 
le meurtrr du general Obregon, en l,e mal est fait et aujourd-'hui. 
mAme temps que la soeur Coneep- i plutot que l amoindrir. on cher- 
lion etait rondamner a 20 an* de.cbe encore a I'aggraver en refu-| 
prison pour la meme affaire, a lo-1 sant aux colons canadiens les mA I 
ge un appel en Cour Huperieure, mes avuntages qu'aux immigrants, 
demandant de eaaaer le verdict dc Charle* GAUTIER 

San Angel - 

Dans ret appel. la dAfcnse cx- I _ .__. » • j 

pose qur ic crime de Torai fut une ^ transport aefien des 

affaire politique, et que eoiume tel CdclfSllX dc Noel 

il lie peut Atre puui, d'aprA* la loi. _ 

que tie I emprisoiinement k vie. Ottawa.—Le departement tie. I 


T^a^ony 6un dampang 


ON DEMANOE na iutituteur bIlian* 
et MtkoIlqtM pour 1* district astrimre 
ds Beauvallon No. EtSS pour turn- 
turner, le 7 jaavier. Beta!re *1100.00 
par aaabe aver usage de la rdaMaaer 
gratis. 6 'ad teaser k Joseph Ou 
bette, see. Iris. Fribourg, Alborta. 


EDMONTON, Alberts 


BRAVO - BRAVO, le Pere Noel arrive 
Samedi le I er decembre a 10 hrs du matin 

PAR TRAIN 8P6CIAL DU CANADIEN NATIONAL 


A VENDEE — Magaaia g«a«ral da.i 

boa eeatre Caa. Fraafal*. EtabUa is 
puis pluaisurs antes. Cause do vea 
te, aanti. 8'ad. bolt* lit L'Daioa. 


Reed's China A Gift Shop 


l.e P*r» Noel veut que tou« ne% petits amis sment a In gnu- du 
I'anadien National, avenue McDougall, samedi matin * 10 heures, 
loraque ton train apAeial arrivera du Nortl. La fanfare du 4Mme 
bntaillnn sera la pour le renrcntrrr 


ROUTE DE LA PR0CE88I0N 


De la gare du (.'anadien National sur I'avenue MrDougall jusqu 'i 
Cnvenue Jasper, vers I'ouest sur I‘avenue Jaaper juaqu'b la I02e 
rue oil le Wre Noel prendra possession de ses quartiers generaus. 
dans le mngasin de la HAIK d'HCDSON et oil ses petits ami* 
pourront le Iroiiver tous les jours jusqu'a In semaiue de Noel. 


OABQUBTTM D'RIVER 

Noua venous de reeevolr beaueouj 
nouveaux patrons 


Oeraier el 

TOk CAMPBELL* 
Emits Bat Ebop 


LE PfeRE NOEL 0DVRIRA OPFICIELLEMENT LE 
R0YAUME DES J0UET8 A LA H.B.C. 


Aril 

Atlreusex-voua a L'UNION, non* 
pouvona vou* recommander d'ha- 
bilea encanteur* — hommes tre* 
honnetea. Canadiens franijai*. 


Quelle* mervellles de jouels. KaliriquAs dans la manufacture se 
ertte du P&re Noel. Amenes lea enfants afin qu'il* puiaaent voir 
les jolles pouptes, les jouels, les jeux, enfin lout et) qui pout 
rendre lea petit# heureus Un grand magasin de joueta sur Cave 
nue Jasper, ou voua pouver entrer suit par la Jasper on In 10?.'uu- 
rue oti mAme par In grande urelie du magasin prlneipnl. 


fiCOUTEZ LE P&RE NOEL VENDREDI 80IR SUR 
LE RADIO 


Si voua voulex faire enean, 
adreasex-rous k IC. Ariatido 
Riopcl, Morinville. 


A Vapproche des fetes de Noel et du Jour de VAn 


NOUS D&JIRONS OFFRIR A N08 
NOMBREUX CLIENTS 
N08 HEILLEUR8 VEUX DE 
BONHKUR ET DE PROSP^RITi 


NOUS DfcSIRONS OFFRIR A NOS 
NOMBREUX CLIENTS 
NOS MEILLF.UR8 VEUX DE 
BONHEUR ET DE PROSPfeRITfi 


Avez-vous deja pense que le cadeau qui sfcrait le mieux apprecie et qui durerait le plus longtemps est une 
automobile. En effet, rien ne ferait plus plaisir aux membres de votre famille que de trouver a la porte de 

votre residence, le matin de Noel, une de nos machines - ., -. 

Nous vendons ces automobiles a des termes faciles, des paiements mensuels ou de recolte. 

Nous vous invitons cordialement a venir visiter nos bureaux ou demander un de nos agents qui se fera un 

plaisir de se rendre chez vous et donner une demonstration. 


McLELLAN 


Agents des automobiles WHIPPET et WILLYS - KNIGHT 
"oin ave. Jasper et 105 e. rue TeL 6353 

OUVERT LE SOIR