Skip to main content

Full text of "L'union"

See other formats


JRHtf 2t NOVEMBKK 192* 


Page des Cultivateurs 


LES MARCHES On fait 


Non. jr II.- vrux |>aa fatre dr- Le cheval n'mt pm wulrment 
poini- A [M-rxiiinr. main j'entime intelligent. II <M dour mu»i d'une 
-l ,, u " niliivatoii. ,| -M'mtIh gin grande memoir.-. Franklin raeoi.- 
n ■ I'*- mkwt fun **» fnim atix le qu il avail un cheval dout il uti 
environ* dti 10 oeptrmbrr. eh ' Imait vnloutier* eette faculte df ar 
l»i.-n! <-.-t liomntr 14. arrangcz vous j souvenir. Tout™ le*. foi* qn'il h- 
commr vou* vnurirez. r'r*i un nitait entrr pltMicur* rout™ a *ui- 
branleux— vrr. Franklin laisuiit Cotter la liri- 

* de aur le cou tie son oheval qui. a 

let* jouruaux americaiits uoui bandoline a lui-meuic. no tardait 
apprcniient quo la prohibition da- f'»’ i A prendre lo hnn elioniin 
t.- do 1919. ot quo lo rnalnio* dnut • • . 

••illfr.- I'aeri-'idtiir-- iititcriciiine n La ttmbilite do I'nroillo oat tri** 
i-nniinonoo on 1920. grande olio* lo oheval. ot olio pout 

Si .-a pout amoli.in-i- I.- -ort do torvir a rooounaitro wm cano'terc. 
uoH ooiifrjri-shulnt.tut- il'< •ufre- A dovinor sox impression*. line 
front iere. lovonx mm vet-re-* it lour nrrillo aouvont deplaef-e, pnrtoo do 
santo.! •««* cote*. indiquo nn ohoval om- 

• • • bragenx. iiottreux. 1/animal, an 

I’ll vinllurd do Hli m 
I'autre jour : 

'.I 'ni Sti ana. ot il y a In 
quo j'ontonds dire 
’ qu il okI grand temps 

i|Ui-l'|Ui- olnwo pnur 


Aathme et trouble* urtnair*., 1 1 |„ Canada an proto Kellogg. do' 


W How, dirootour dti Service Na¬ 
val. a doolar#: “On doit no rapp.- 
lor quo Ion doux nonvrll™ unite* 
eanadiennes no «ont pan do* add 
lions mats soront construito* pour 
romplaoor lo “Patriot” ot lo "Pn 
Irioian' qui sont hors do sorvioo. 


M. Carl Probm. do Jourdanton. | 
Tex.. £crit: “II v a phisietirs -n-i 
u^o* je dovin* affligif d’asthmr ot ‘ 
■lo troubles urinnire-.. co <|ui mV I 
bligeaif A me lover doux et trois! 
foi* dans la nuit GrAce au -Nn- 1 
VOIXI dti Dr Pierre mon sonitnoil 1 
ost maintenant paisiblo ot pro 
fond et jo suin fort et bien p.ir-j 
tant, bien que j’aic 72 am." Cel 
simple et vieux reniAde vegetal 
produit tut effet sBlutaire stir I os 
organe* do digestion et d'elimina 
lion ainsi que stir la oonditintt dti 1 
sang Les pbarmaoiens no pen- 
vent le fournir oar il est vendu 
diroctoment par le Dr Peter Fahr 
ne.v k Sons Co.. 2501 Washington 
Blvd., Chicago, III. | 

Ltvro exempt do dotiain- at, 


declarer dtfinitivemrnt quil no 
eeptait lo principe do I 'arbitrage 
|K.ur lo reglomont do tnus oottflits 
i.a resolution requirrl aussi lo gnu 
vernoment do montrer sa liouno foi 
on reduisant b-s mnntants allotte* 
ohaquo anneo pour la milioo ot l a 
viation ot on abandonnaut lo pro 
jot do construction do doux nou- 
vi-tuix eroiscurs. 

I<e* deleguc* out i-gab-inonl do. 
mtintlo Cadnption du projot do 
potlsioii mix vioillards ot nut up 
prouvo I'assuraucc tn-dieiil-- par 
Co. tat. 

Ottawa—En rcpon.se a In icque 
to faito par los df-leguos travaillis 
tos do I'Alberta au sujot do I'aban¬ 
don du projet do construin' doux 
tiotnoaiiq croisoiir*. le commodore 


reflections 


EDMONTON 


BLK— 

No. I N'ord 
No. 2 Nont 
No. 1 Nor-1 
So. 4 .. .. 

No. S . 

No « 
Konrmg. 

A VOINE 
No. 1 N. W. 
No 2 C. \V 
OBOE— 

No. 2 C. W 
No. 3 C. W. 
t'ourmgr 


met Ire 


PITCHES ICINSECTES 


Frotto* In partio blo*sis- avoc I- 
poiroan. IVnflur.- disparail missi 
lot. 


V it an il ma sorvanto est au tnar- 
cbo — Pour avoir mi Ism oompt- 
olle prond tie la poino; Mais qui¬ 
nt importo qtiVIlo on premie 
quand olio est au logls. rien it'est 
Ixin tnan-be. 


Blowey-Henry 

Limited 

10154 - lOle rue 


AMEUBLEMENT 
RIDEAUX et DRAPERIES 


WINNIPEG 


LK PARTI TK.W AII.I,Is', E , 
I. ARBITRAGE DAN'S I,EH 
CONFLIT8 


Patlsanias. lo general apart into 
qui vainquit les Perse* A PlatiV 
rapporte un fait qui montre onnt 
bien le oheval pput arriver A corn 
prendre oe qui se pasw autour tie 
lui, II avail connu tin ohoval qui 
ehaquo fois qu’il gagnait lo prix 
do la course olympique, so rondait 
si bien eompte de sa victoire que 
do lui-meme il se dirigeait fiore- 
ment vers la tribune des jugcs 


VANCOUVER 


C'ost entemlu: les liygieilistes 
ont raison. I.e mulhetir. eVi quo 
le* enfant* •'•loves pied* tin*, .ititant 
dire pieds sales—dan* do* maisons 
manqtiant de tout eonfort. man- 
geant re qu'ils peuvent nttraper, 
se portent infiniment mi-ttx quo 
dos potits “magriohini's” do villi'* 
loges spaeiouaemont. gave* do *oins 
ot couvi-s par lours parents ot les 
doeteurs. Tout de memo, eelu 
n'empechc pas I'hygiAne d'etre tt-i 
ne bonne ohoso. pourvu qu’ott 
n'exagqre pa*. 


'I'll VOS MPABATIONB DADT08 
. |r| I- - - St TOO* Toulo* 4tr» mtiafaita 

rmam voir rotro uni: 

- I itenoUQ MdB, 2K5L 

(Bn UTtteo da 1'hAMl Ourtle) 


Place* rotre diar de groin oo to* opdrattos* sur 1«3 future en mains 
loyole*. Cholalseer un* compagnle solid* itm de looxnea aanioo d'ex 
pidanoo. 


Calgary—Au cours do la reu¬ 
nion qu'ils ont cue ici, I™ repre- 
sentant* de la section de CAIberta 
du parti travaillisto canadien ont 
adopte une resolution reeomman 
dant au gouvernemont fMf-nil, 
oomme consequence de I adhesion 


CONSULTEZ VOTRE BANQUIER 


BB8TIAUX— 

■^ure* . 

Boeufa de choi* 
Boeof* *rdia*irm 


ou quelque agence commerciale 

No* rapid* file spAcUux k Winnipeg at *ux mareliM amdricatn* tou* 
tlennont au c cm rant dti* 1'henro oCi tous charge* Totre grain Jtuqu'au 
moment oft rota on dispose* Vo* command a* d'options re?olTent nn* 
attention qu’auouno autre CompAgnio ne pent dormer. 

Vous ave* droit a ox roftmas serrlces que non* rendons ft tant d'autrea. 
Lalaeet-nou* protdger rotre char, vous renselgner, roue obtenlr das prlx 
equitable*. Nous serron* beaucoup de to* voislna. Pourquol pa* tou»? 


Demandez 


LE PAIN 


MOUTONS— ' 

Agaeaax . B.50 ft 10.S0 

Prlx das prod tilt* agrlcola* payft* 
par la* acbeteur* an gros 

•RilME- 

Spfctale . 40 

No. 1 ..38 

No. 2 .35 

Cea prlx peurant Tartar d'sprfta U 
distance du marcbft. 

VOI.AIL1.E8— 

Ora*so*, la llvrc . .18 

Passable* . 15 

Pauvre* . 08 

Coq* .OS 

I'imlon* .10 ft .35 

BEDRBE— 

Do laitcrle, No. I .28 

OEtTFS- 

Frai* extra, la (tou* .65et «8<- 

Premiftre qunlitft ..80e 

Biumagasinagc 8e qualitft .38c 

PATATE8 . "8 


Malden Elevator Co. 

Limited 

BCREAC A EDMONTON, Edifice McLeod 

BUREAI' DE CALGARY. Edifice LancaMter 


—LE MEILLEUR 
Cult dan* une bonlangerie mo¬ 
dern* et le plus propre 
10846 -102* rue T41. 1621 


LE Berger Siffleur 


difficile 


Mainteiiniit qtu» vOs gratige* 
sont remplics. pensez A les f.iii-p as- 
stiror coiitrr le feu 


Lorsqu'aucun aliment 
ne semble convenir h 
B6be—donnez le Lait 
Eagle Brand. Il r&usit 
presque toujours— 


Les Chapdelames londant tics orgueilleux qui tem 

- plissait sc* functions ttvee morgue 

Los pauvros Canadietis fruiieais, ot sans attouno Imnte. II so plai 
dout nous sommes. no sont jamais sait A affiehcr son mepris pour Ics 
rendu a.ssoz loin. On dirai: qu il* pavsaus ot les valets, so moquant 
out le nial du demeiiageuient. 1 Is mi-cbamment d'oux cltaquc fois 
laissent de belles paroisses orgaui- qn'il en pouvait ti-ouver 1'occasion, 
sees ou ils vivent ensemble pour Son attitude blossante humi- 
s'en aller plus loin, toujouri plus liait profond^ment ecux qui d<^pen- 
loin. dans qitclqup region nouvelle daient de son autorilo. Nombroux 
ou ils u’out |>as les meines 8' nnta f-taient les serviteurs qui lui obe- 
ges, ou tout est A reeommencer. issaient en maugreant, mais qui, 
quand ee n’est pas dans los villcs eopendant. suppnrtnioilt s-s quo- 
Nous a vous eonnu tine de e-* libets dans la crainte d’etre ren- 
paroisses dos plus favorableinent voyds, et tlo tie plus gagner de qnoi 
-situ£es, ini on trois ans uno ving- nonrrir lent- famille. 


Credit Foncier 
Franco-Canadien 


Chaque $1.00 que vous verses directement 
ou in directement dans la oaisse de 
1 'Imprimerie de L UNION Limitee contribue 
au ddveloppement du journal qui veille 
particuliArement aux in terete des Canadiens 
fran^aiB de l'Alberta; ponses-y avant de 
donner voe comm&ndes d ’impressions et 
articles de bureau k des competiteurs. 


Preis stir premieres hypothe- 
ques—Taux eourants. 

Pas de commissions chargees. 
Le placement des assurances 

laisse aux emprunteurs. 
Achat de premiere* hypotbftqne* 
8'adresser au G^rant 
Edifice de la Compagnic 
k Edmonton 


F0URRURE8 

Om prlx non* sont graclatuunuot foor- 
nU par M. Lortvlftr* de l'Al»*k* Fur. 

Bat* imuqatl* . *1.00 ft ftl.75 

Bliur.su (badger) ... 6.00 ft 50.00 

Our* . 12.00 ft 15.00 

Castor . 15.00 ft «-00 

Hermine . . 1.00 ft S.00|| Nous rorreapondoni an franjals 

Beoard rouge . .. 30.00 ft 45.00 

, M argent 4 . 80.00 ft 400.00 

” rroiaft . 56.60 ft 170.00 

” blanc . 40.00 ft 50.00 

Lynx . 20.00 ft 05.00 

Vieon . 12.00 ft 30.00 

Loutre . 15.00 ft 45.00 

Skunk . 1.00 ft 3.30 

Coyote . 8.00 ft 28.00 

Wolverine . 15.00 ft 20.00 

Martre . 20.00 ft 00.00 


1 DINDES CANARDS OIES 

VENDEZ-LES APPRETES 


Tel. bureau 32025 
residence 31331 


Nuua pavon* lea ulus haute prix du inur.-lift 
Apportex-nous fee oA expftdiez-noii* lee 
(. I|*1||»- nnnftc non* arhetoue uno plug grando proportion dee poulo 
ot ooufe do 1 Alberta. La rniBOn cut quo touto iiorsonno iiui nous 
i-xpmlic- so* produit* rououvollo eoe oxpftditiona I’annf-o suivnuto 
■I" ••in- nous ri-oommatido vis-ft-vi* de soe anil*. 

Curtos d'onvoi ot pri* <lii mim-hf- i-nvovos sur donuuide 

W. WA1NBERG & Co. Ltd. 

10261 - 108eme RUE . EDMONTON Tele. 406 

COMMEBPANT8 EN GROS DE BEUBRE, OEUF8 ET POULETS 


HAINSTOCK I 
& SON 

Limited S 

ENTREPRENEURS 


TM. 1181 — Edmonton 

CECIL HOTEL 

Jo* Beauchamp, prop. 

Coin ave. Jasper ot 10 le me 
Ohauibres ave,: eau ebaude. m t 
frolde et tdlftpbone.—Le ramie* 
vou* de* Canadians 4 Bdmonton 


POMPES FUNEBRES 

8ervlce conrtols 
Prix raisonnables 


dant visit A passer. Voulant uno 
fois do plus exert-er sa moquorio. 
il dit. s’adressant au pAtrr 

—II pnrait quo tu siffles tnor 
veillousement lorsquo tu veux rap- 
peler tes moutons; on tVatend 
d’uue lieuc A la rondo. J'aimerais 
lieaneoitp ecoutcr I’ttn dps airs que 
tu reserves A tes bt-ebis. Tu peux 
sans cruinte fairc ee que je to de¬ 
mand!*, il plait A 5f. le Due qu’nn 
s'amuse en sou palais. 

Le berger reguide riuteudant. 
prond son temps, puis se mot A 
sifflotor avec tine aisanee legAre- 
ment importinanto. 

—Fort bien. dit I'intendant an 
bout d’nn 


Parfait cxemple de toutes les qualites 
que doit possfider un Cognac superieur 


ft l'bdtel CAcil ZO/ ( 

l'BIX RAISONNABLES 
Tnux ep6einl pour cnmpiigne 

Service do Jour et de nult 


AMBULANCE CHAUFFEE ||| 

Sedan pour convalescents Kl 


106 * roe et ave. Jasper—TAt. 6068 
too* donnern satisfaction 
Vene* voir nos Jolle* fourrures 


10641 - 81e ave. Bdmonton Sud 


■SERVICE 

DE JOUR ET DE NUIT 


Remede infaillible 
pour guerir 1’enflure 
du Pis des Vaches 


THE NORTH-WEST FINANCIAL Co. LIMITED 

Ooortien-O4n4raux. — Aeaurnnee* de touts* aorta*:—Vie, Accident* d 
Molodiee, Feu Grftle, Automobile, Vitrei, etc., ete. — ReprAeeutant: — 
The British Crown Amramnee Corporation, Capital (93,000,000.00. — 
Tha Britiah Underwriter* Agency of America, Capital, (2,000,000.00. — 
The Dominion of Canada Guarantee et Aee. Ins. Co., Cap. (1,000,000.00 
Qnelqn* soit 1 'assurance doat vou* ave* besoin, nou* le pl*cerons pour vou* 
ARTHUR ROBITAILLE. OArant-OdnAraL 
MS (dlftce Tagler — T4L 6188 — Edmonton, Alt* 


Cette nnnonce n'est ine4r4e ni par lo bureau de contrflle dee liqueurs d 'Alberto 
ni par lo gouvernoment d'Alberta. 


CHEMINde FER CANADIEN NATIONAL 

Billets de chemins de fer et bateaux 


pis apres la miselms: on la soigne 
■•it lavant avee ilu lait. et mi evite 
les eourants ti'air. 

Mais lorsqu'une vaelte a le pis 
enfli'- pour une cause quelennque, 
prenez de la ererne fraiebe. faitc*- 
IA tiedir dans un recipient sur le 
feu, puis melatigex-y de Ih eraie 
blauebe bien pilce, Ensuite. vous 
endtiisez la pnrtie malade du pis. 
vous renniivelez l op^fation deux 
ou trois heures nprA*; la guerison 
| i*st eertnlne, 

Bieu traire le pis A fond: il se 

.•_ . S l ^ • . 


Volailles 


moment, mais on tn’n 
rapporte quo tu peux siffler hean- 
eoup plus fort que eela. 

—Hans doute, monsieur l'inten- 
dant, mais e’est lorsque moil trou- 
peau a'eparpille dans la campa- 
gne: en ce moment, je siffle com- 
me lorsque les betes sont tout 
prf-s de mois. 

I/intendnnt baissn la tete et sen 
alia. II avail eompris que si I'on 
ne veut pas etre raille. j| ne fiiut 


C* est le tem|>s de nous vendre vos poulets et poules. Notts 
vous preterona les boitea d’emballage. Ecrivex-nons pour 
information. Les plus hauls prix pa.ves. 


Departs hpficiAux 


BURNS & CO. LIMITED 


Si voua songez a vous rendre aux Vieux Pays cot hiver, ne manquez pas 
de consulter un agent de billets du Canadien National pour vos billets. 

I! vous Bera profitable de le faire. Les agents du Canadien National se 
feront un plaisir de vous obliger de toute maniere possible. Il y a plusieurs 
departs speciaux pour les Vieux Pays cet automne et cet hiver et le 

CHEMIN DE FER CANADIEN NATIONAL EMET DES BILLETS SUR N’IMPORTE QUEL¬ 
LE LIGNE TRANSATLANTIQUE, ET COMPLETE EGALEMENT TOUS LES ARRAN¬ 
GEMENTS NECESSAIRES POUR ACCOMMCDEMENTS SUR BATEAUX. 


10619 - 103e avenue 


Telephone 6C57 


o-rme tjneiqueioiK ties peaux, quil 
lout oeen*ioimecN par 1 'enflure: I 
bien tiror les travoiig dmieement. 
tie pas se dwottrager. e'est queb|uc- 
fois difficile A paxser |>ar le canal 
du Iruyou. main ou pr&tsaut douce 
merit et regnli^rrment. tout rein 
doit passer; il fant vider le pis A 
foud A chaque traite. e'est 1’essen-1 


Construction carosaerie et peintures d'autos. 

IA avenue Edmonton. Alberta T4L 23121 


Billets a bas prix en d“cem L re pour les cotes maritimes 


Voiei venues les longue* et deli- 
eieuses v.-ilbV* d 'hiver. On u|lu- 
me les lampi's avant le souper 
A propos de vedlees d hiver. 
pourquoi ne dialrairiez- voua pas 

Le Cheval Parle qn * ,qneM, ne8 de4,m im brenws h ti¬ 

re* que vous employez A flaner ici 

avec ses Oreilles rt iA |wur fair,> dr h-mps en temps 

- une petite lecture profitablef 

Le cheval est l’un des aninmii' tlfhors de la saitton des gros 

les plus intelligent*, et 1 'on par- •''ovaux,—et encore! — il y a peu 
vient a le dresser sans brutalitc. cultivateurs tjui peuvent a’ex- 
II arrive vite A comprerdre et A cuser de ne pas avoir le temps de 


THE GREGORY CO 


ez-vous des amis aux Vieux Pays 
qui desirent venir au Canada 

S’lL EN EST AINSI .et si vous cherchez a lour procurer 
votre aide pour venir en notre pays, venez noui voir. 
Nopa f&jsona tons lea arrangemenU necewairea. 

Voyes n’importe quel agent dn Canadien National 


ran duco 

DES8U8 D*AUTOS ET TAPISSERIE 
CAR0S8ERIE ET GARDE8-BOUE 


VOYAGEZ TOUJOURS 

*ux la 

CHEMINde FER 
CANADIEN 
NATIONAL 


AOBNTS POOR LBB LIONE8 HABIT 


TAXIS 


* ' Jo « HADTT . U agent da district dee paaaagan, OJTJL Bdmonton 

ON SINOONTRE LES PA88AOEB8 AUX COTES IT BN ROUT!